Notre-Dame de Paris :
après la stupéfaction viendra le temps de la reconstruction

 

La CPME des Vosges fait part de sa consternation à la suite de l'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris. Il s'agit d'une perte incommensurable pour notre patrimoine historique et architectural. Ce monument, symbole de la chrétienté occidentale, incarnait également à travers le temps le savoir-faire des métiers artisanaux qui font la fierté de notre pays.

Le temps de la reconstruction viendra. L'enjeu est à la hauteur de la perte.

La Confédération vosgienne se tient à la disposition des pouvoirs publics pour mobiliser son réseau d'artisans, de TPE et PME et accompagner le formidable élan de solidarité qui devra se traduire d'une part par la recherche de moyens financiers et d'autre part par la mobilisation de tous les talents présents dans de très nombreux corps de métiers.

Pour Michaël ZENEVRE, son Président : "Tout existe pour bien reconstruire : la maîtrise d'ouvrage, la maîtrise d'œuvre, les artisans et les PME. Innovation et tradition sont bien ancrées dans ces métiers ».